RSS

Le chocolat bio

24 Mar

Au jour d’aujourd’hui, de plus en plus d’efforts sont faits au niveau écologique dans tous les domaines imaginables. Profitons de cette mouvance pour vous parler un peu du chocolat bio et équitable.

Le chocolat bio, encore plus de plaisir

Le chocolat, qu’il soit noir, au lait, avec des noisettes ou des amandes, croquant, fondant, fourré… est consommé quotidiennement par deux Européens sur trois. A chacun son goût : les enfants aiment le lait aux noisettes, les femmes raffolent des fourrés tandis que les hommes craquent pour le chocolat noir, qu’ils grignotent avec le café ou devant la télé. Tous apprécient son goût unique, un savant mélange de pâte de cacao, de sucre et de beurre de cacao extrait des fèves. Dans le chocolat bio, les fèves de cacao sont cultivées sans engrais chimiques, sans pesticides, sans insecticides et elles ne subissent que des traitements physiques “naturels” (séchage au soleil, triage manuel, tamisage, fermentation…). Les fèves sont bio comme tous les ingrédients des chocolats bio, sans conservateur, sans colorant, sans arôme artificiel et sans lécithine de soja. Et vos papilles disent merci !

Des trésors de bienfaits

Fameux cacao, si riche en polyphénols, des molécules anti-oxydantes, qui seraient bénéfiques pour le système cardiovasculaire et le système de défense de l’organisme. Croquer dans ce chocolat c’est aussi l’assurance d’apports nutritionnels intéressants. En effet, excellente source de minéraux et oligo-éléments (du potassium, du magnésium, du phosphore, du fer, et un peu de calcium, notamment dans les variétés au lait) ainsi que de vitamines (PP, B2, B9), le chocolat est idéal pour les baisses de tonus, un peu moins pour la ligne… sauf dans des proportions raisonnables. Le chocolat contient plusieurs substances aux propriétés stimulantes et limitant les baisses de moral, notamment de la théobromine et de la caféine qui dopent le système nerveux et augmentent la résistance à la fatigue, ainsi que de la sérotonine, qui peut aider à compenser la perte de certaines cellules nerveuses lors d’une dépression. Que du bonheur, on vous avait prévenu !

La lécithine de soja… Pas dans mon chocolat !

La lécithine de soja est un émulsifiant qui prolonge l’homogénéité des ingrédients ainsi que la conservation du chocolat. Obtenue industriellement par un traitement aqueux d’huile de soja, tournesol…, la lécithine de soja peut provoquer des réactions allergiques. Depuis la directive européenne “cacao-chocolat” de 2000, les fabricants ont l’autorisation d’ajouter des matières grasses végétales (MGV) autres que le beurre de cacao, dans la limite de 5%, dont cette fameuse lécithine de soja. Une décision qui fait toujours débat.

Publicités
 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :